MEDECINE-ANTI-AGE.com : équilibre acide-base, dynamique acide base, acido-basique, acidification, déminéralisation, santé, corps, métabolisme, prévention

Publicité

Publicité Crédit Mutuel

 Équilibre acide-base

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'équilibre acide-base fait partie des grands équilibres métaboliques de notre corps qu'il faut à tout prix maintenir si on veut rester en bonne santé.

 

 

L'extrême importance de la "dynamique acide-base"

 

Tout le monde connaît la sensation, le goût "piquant", de l'acidité, et celui âcre et fade des produits alcalins.

Tout milieu, quel qu'il soit, se situe quelque part sur une échelle acidité / alcalinité, et les tissus de notre organisme n'échappent pas à cette règle.

 

 

Dans notre civilisation moderne, la tendance à l'acidification est générale.

 

La malnutrition (mauvaise qualité des aliments et mauvaises habitudes alimentaires), la suralimentation, le stress, les pensées négatives, l'agressivité et les excès de toutes sortes .... favorisent cette acidification de l'organisme.

 

Lorsque le niveau de pH dans le sang diminue de seulement 3% au-dessous du pH idéal, le corps puise dans les substances minérales alcalines présentes dans les réserves : os, cartilages, dents, etc...

On comprend donc qu’après des années d'excès d'acidité, la déminéralisation s'installe, et que l’arthrose, l’ostéoporose ou des caries dentaires se manifestent, troubles étroitement liés à l'acidification de l’organisme.

 

Voir la liste des symptômes liés à l'acidification

 

 

Un excès d'acides entraîne toujours une déminéralisation !

 

En rétablissant l'équilibre "acide-base", on peut freiner la progression d'une arthrose ou d'une ostéoporose.

Pour régénérer un os ou un cartilage déminéralisé, il est indispensable de rétablir l'équilibre acido-basique, sinon la déminéralisation va continuer. Pour obtenir un résultat satisfaisant, une bonne hygiène alimentaire et hygiène de vie sont nécessaires, ce qui veut dire que chacun doit personnellement prendre conscience de la nécessité absolue d'améliorer sa nourriture et de son mode de vie afin de reprendre la responsabilité de sa santé en main.

 

En testant votre pH urinaire, vous pouvez facilement déterminer si votre corps cherche à se défaire d'un trop plein d'acides.

En règle générale, vous trouverez un pH plus acide le matin (deuxième urine après le lever, fréquemment de l'ordre de 5,5 à 6,5), puis une valeur d'environ 6,5 à 7 à midi, pour terminer entre 7 et 7,5 le soir.

 

 

L’organisme peut s'acidifier de différentes manières 

 

  • Par notre mode de vie : pensées négatives, colère, violence, stress, surmenage, manque de sommeil, fatigue, mauvaise oxygénation des cellules, manque de mouvement, etc...

  • par la surconsommation d'aliments acides et/ou acidifiants

  • par un manque d'aliments alcalins

  • par les excès alimentaires en général

 

Lors de la digestion des protéines d’origine animale (viande, charcuterie...), celles-ci sont transformées en acides urique, phosphorique, sulfurique, etc... qui, par la suite, seront éliminés par les reins.

Lors d'une surconsommation de ces protéines, le corps n'arrive plus à suivre le travail d'élimination des acides. Ceux-ci seront stockés dans divers endroits de notre organisme : tissu conjonctif, articulations, muscles... avec pour résultat un encrassement lent mais certain de notre corps.

Toute nourriture de mauvaise qualité ou consommée en excès produira un bon nombre d'acides, avec le même résultat.

 

La consommation quotidienne de viande est un excès regrettable, favorable au dépôt d'acide urique dans les articulations. Un cocktail quotidien de viande + produits laitiers devient explosif au fil des années.

 

Les fruits, aliments essentiels, peuvent devenir dangereux consommés en mauvaise association. Ils doivent toujours être consommés loin des repas, JAMAIS pendant un repas, ni en fin de repas (totalement incompatible).

 

Une association très répandue mais particulièrement désastreuse pour les enfants chez qui elle provoque des désordres ORL importants (otites, rhinites, bronchites, bronchiolites, angines) : un repas de féculents (riz ou purée par exemple) et un yaourt sucré en dessert. Le mélange féculent / yaourt est incompatible, et le mélange féculent / sucre est également incompatible.

Cela donne une double incompatibilité majeure, et des problèmes ORL fréquents ...

 

 

Les conseils nutritionnels adaptés au terrain acide

  

Priorité aux aliments alcalinisants, haro sur les aliments acidifiants.

Vous souffrez d’une faiblesse métabolique face aux acides : la quantité d’aliments alcalinisants doit être supérieure aux quantités d’aliments acidifiants et acides. La proportion d’aliments alcalinisant doit être de 60 à 80% de l’alimentation.  

 

Voir la liste des aliments acides et alcalins

Les 6 règles pour manger en équilibre acide-base

 

Parmi les aliments alcanisants (à privilégier) figurent :

Tous les légumes verts et colorés sont alcalinisants à part les tomates et les aubergines., les pommes de terre, les châtaignes, les amandes, les bananes mûres, les fruits secs (surtout les raisins, abricot, banane et dattte).

Les légumes verts devront être présents à chaque repas principal, que ce soit en salade, crudités, cuits ou en soupe.

La seule céréale alcalinisante est le maïs.

 

Parmi les aliments acidifiants (à éviter ou à modérer) figurent :

Les viandes surtout les viandes rouges et la charcuterie, le sucre blanc, les sucreries, les sodas, les conserves, la farine blanche, toutes les céréales surtout le millet (elles doivent être remplacées par les pommes de terre), les huiles raffinées, l'alcool, le thé et le café, les tomates, les aubergines, les oléagineux (noix, noisette, cacahuète, pistache, graine de tournesol, olive au vinaigre), les poissons gras et crustacés.

 

Tant que le pH urinaire n’est pas revenu à des valeurs normales, supprimer les aliments acides : fruits (sauf la banane mûre), le petit-lait (yogourt, fromage blanc peu égoutté) et le vinaigre.

 

Consommez du poisson blanc maigre (2 à 3 fois par semaine) mais aussi des légumes secs (lentilles, pois chiches). Préférer des céréales complètes (riz complet, semoule complète, pain complet sans levain, pâtes complètes)

 

Boire une eau alcaline (pH à 7).

 

Activité physique et gestion du stress sont indispensables    

Pratiquez une activité physique au moins une fois par semaine (marche, vélo, natation), cultivez votre relaxation et pensez à respirer profondément plusieurs fois dans la journée pour favoriser l'oxygénation de vos tissus et la combustion des acides.  

 

Produits à privilégier    

Pour vos assaisonnements alternez l'usage de l'huile d'olive avec celle de colza ou de noix (vierge première pression à froid uniquement)

Utilisez du vinaigre de cidre riche en minéraux.

Optez pour le sucre intégral plutôt que pour le sucre blanc raffiné.  

 

Hygiène  

Privilégiez les " cuissons vapeur " et les marinades pour ne pas dénaturer les vitamines et les protéines qui résistent mal à la cuisson traditionnelle.

 

compléments alimentaires anti-âge

Publicité ANTI-AGE-BIO.com / Gamme Codifra approuvée par MEDECINE-ANTI-AGE.com

 

Trouver un médecin anti-âge

Cet article vous a plu ?
Inscrivez-vous à notre newsletter
 

 

LIRE AUSSI 

 

AUTRES ARTICLES :

 

 

Dernière mise à jour de cette page :

 23/06/2017


MEDECINE-ANTI-AGE.com
14 quai Kléber - 67 000 STRASBOURG
Alsace/France


Copyright © MEDECINE-ANTI-AGE.com ® Tous droits réservés. | Conception 2exVia avec MasterEdit®