MEDECINE-ANTI-AGE.com : dictionnaire anti-âge, glossaire, définitions, beauté, nutrition, médecine esthétique, technologies médicales, cosmétiques, alimentation, bien-être

Publicité

Publicité Crédit Mutuel

Pour en savoir plus

ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

Parkinson

La maladie de Parkinson est une affection dégénérative, rare avant 45 ans, touchant 1,5 % de la population de plus de 65 ans, qui atteint autant les hommes que les femmes.
C’est une affection caractérisée par la disparition de cellules nerveuses (neurones) fabriquant un neurotransmetteur : la dopamine qui intervient notamment au niveau de neurones responsables du contrôle des mouvements du corps. Ce déficit en dopamine dans le cerveau se manifeste par des troubles des mouvements. L’apparition des premiers symptômes est progressive et insidieuse .
Après une période de fatigue intense, la maladie de Parkinson se manifeste par des tremblements alors que l’organisme est au repos, des difficultés d’écriture, une rigidité et une difficulté à initier et effectuer des mouvements.

A ce jour, certains facteurs de risque ont été évoqués :
• L’exposition à certains pesticides ;
• L’exposition aux métaux (plomb, manganèse et mercure, fer, cuivre, cobalt, etc.) ;
• L’exposition à des toxines non métallique (toxines industrielles, monoxyde de carbone, cyanure, fumées d’échappement, colle, peinture, laques, etc.) ;
• La survenue de traumatisme crâniens ;
• Un régime alimentaire pauvre en antioxydants ;

Il n'existe pas de moyen reconnu pour prévenir la maladie de Parkinson. Cependant, certaines recherches récentes suggèrent de consommer des anti-oxydants (Vitamine E) et de la caféine (thé, café, cola)
La maladie de Parkinson est une maladie chronique, que les traitements permettent de largement améliorer mais pas de guérir. il est possible d'en atténuer les symptômes par l'usage de médicaments, mais aussi en suivant certaines mesures liées au mode de vie (rester actif, faire de l’exercice, lutter contre le stress par la relaxation) et à l’alimentation (régime végétarien riche en graisses poly-insaturés, en anti-oxydants, en fibres…)

Phosphore

Le phosphore fait partie des sels minéraux les plus abondants de l'organisme.

Tout comme le calcium, c'est l'un des constituants majeurs de l'os. Il intervient aussi dans l'absorption et la transformation des nutriments (glucides, lipides).

Le phosphore est présent pratiquement dans tous les aliments, c’est pourquoi une carence est très rare.

PNNS

La mise en place d'une politique nutritionnelle est apparue comme une priorité de santé publique en France. En effet, les maladies comme les cancers, les maladies cardio-vasculaires, l'ostéoporose, l'obésité... sont liées à une inadaptation des apports alimentaires et ont un poids considérable en terme de santé publique.

Le Programme National Nutrition Santé a été élaboré et mis en oeuvre en concertation étroite avec les ministères de l'Education Nationale, de l'Agriculture, de la Consommation et de la Recherche, ainsi que l'ensemble des acteurs concernés, publics et privés.

L'objectif de ce programme de cinq ans est "bien manger pour bien se porter". Il s'agit d'améliorer l'état de santé de l'ensemble de la population en agissant sur la nutrition et l'activité.

Les objectifs priritaires du PNNS sont :
* augmenter la consommation de fruits et légumes
* augmenter la consommation de calcium
* réduire la consommation de graisses surtout de graisses saturées
* réduire l'apport d'alcool
* Réduire le taux de cholestérol sanguin
* réduire la pression artérielle
* réduire le surpoids et l'obésité chez l'adulte et l'enfant
* augmenter l'activité physique

Pour atteindre ces objectifs en cinq ans, de nombreuses actions sont entreprises auprès des consommateurs, des industriels agro-alimentaires, de la restauration collective.

Potassium

Le potassium est un sel minéral présent dans toutes es cellules de l'organisme. Il empêche la fuite de l'eau hors des cellules, joue un rôle important dans la transmission de l'influx nerveux et dans la contraction musculaire, favorise la digestion et l'assimilation.

Le potassium est apporté par certains fruits (notamment la banane), les légumes secs, le chocolat, les viandes, les poissons.
Une alimentation équilibrée, peu grasse et peu sucrée couvre les besoins en potassium.

Les carences sont exceptionnelles sauf en cas de perte importante lors de déshydratation, prise de laxatifs, de diurétiques, en cas de vomissements importants ou de diarrhées.

probiotique

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants (bactéries ou levures) qui, lorsqu'ils sont ingérés en quantité suffisante, exercent un effet théoriquement bénéfique sur la santé de l'hôte (aident à la digestion des fibres, stimulent le système immunitaire et préviennent ou traitent la diarrhée).

Pour que les probiotiques aient un effet bénéfique sur la santé, il faut que plusieurs conditions soient réunies :
• qu'ils soient vivants (ou lyophilisés) ;
• que les bonnes souches soient sélectionnées pour l'effet
• qu'au moins 1 milliard soient ingérés par jour ;
• que les souches aient montré leur résistance à l'acidité gastrique et à la bile;
• que les cures soient d'au moins 10 jours par mois ;
• que la démonstration de leur bénéfice aie été faite tant chez l'être humain sain que chez le malade.

Les Probiotiques ont un rôle évident dans la régénération de la flore intestinale, qui a elle-même une importance capitale dans les mécanismes de l'immunité, les problèmes de peau (atopie, eczéma…). Des essais en cours, sembleraient attester leur rôle primordial dans le processus de prévention des cancers du colon et des pathologies inflammatoires digestives.

Les probiotiques sont intéressants dans les indications suivantes :

* Diarrhées et ou constipation, surtout chez les enfants et nouveau-né
* Ré-équilibrer la flore intestinale, suite à une antibiothérapie ou pour lutter contre la diarrhée du voyageur, la fameuse "tourista".
* Ré-équilibrer la flore buccale, surtout lors de chimiothérapie
* Lutter contre les gastro-entérites à rotavirus chez les enfants (essai clinique en cours).
* Lutter contre les mycoses vaginales à répétition .
* Lutter contre l'acidité gastrique
* Lutter contre l'intolérance au lactose.
* Lutter contre les ballonnements
* Diminuer la fréquence des allergies chez les enfants en bas âge, surtout dans la dermatite atopique (DA); la Lactobacillus rhamnosus permet d'améliorer considérablement la DA, tout en évitant certains aliments (kiwi, banane, arachide, poulet, jambon, etc…)
* Amoindrir les effets liés à la ménopause: en effet, pour avoir une action des isoflavones, il faut une bonne flore.
* Renforcer le système immunitaire tout simplement.

protéines

Avec les glucides et les lipides, les protéines constituent l’une des 3 familles de macronutriments nécessaires à un bon équilibre nutritionnel.
Une alimentation équilibrée doit apporter 12 à 15% de protéines, 30 à 35% de lipides et 50 à 55% de glucides.
Les protéines sont une des plus importantes classes de molécules présentes dans tous les organismes vivants. Les protéines sont formées de l’enchaînement de molécules beaucoup plus petites, les acides aminés . Elles sont indispensables à la vie de la cellule et de l’organisme tout entier. Leurs fonctions sont très variées : fonction de structure (kératine des ongles et des cheveux, collagène de la peau, …) ; fonction de transport (hémoglobine qui transporte l’oxygène dans le sang,..) ; fonction de défense contre des micro-organismes (anticorps) ; fonctions hormonales (insuline, adrénaline,…) ; fonction d'activation des réactions chimiques des cellules ( enzymes ), etc

Dernière mise à jour de cette page :

 14/08/2019


MEDECINE-ANTI-AGE.com
14 quai Kléber - 67 000 STRASBOURG
Alsace/France


Copyright © MEDECINE-ANTI-AGE.com ® Tous droits réservés. | Conception 2exVia avec MasterEdit®