Publicité

Publicité Crédit Mutuel

Indice de Masse Corporelle IMC

 

Le poids seul ne suffit pas à évaluer la corpulence. En effet, peser 80kg  n'a pas la même signification que l'on mesure 1,60m ou 1,80m !
Il faut donc obligatoirement corréler son poids à sa taille pour obtenir l'indice de corpulence ou indice de masse corporelle (IMC) ou pour les anglo-saxons, le BMI (Body Mass Index). 

L’indice de masse corporelle (IMC) permet d’évaluer le risque de maladies liées à un excès ou à une insuffisance de poids.

 

 

Calcul de l'IMC

On divise le poids (en kg) par la taille (en m) : P / T2

L'interprétation de l'IMC se fait selon les critères définis par l'Organisation mondiale de la Santé.

 

Interprétation des résultats

 

L'interprétation de cette formule est applicable chez l’adulte de 18 à 65 ans.
Il faut néanmoins faire attention car cet indice de risque ne prend pas en compte la proportion de masse musculaire ni de masse osseuse. Il est donc inadapté sur certaines populations et en particulier les sportifs, qui se retrouvent alors très souvent en surpoids alors que leur forme physique est souvent meilleure que la moyenne des individus.
De même, elle n’est pas valable chez l’enfant et la femme enceinte.

 

 

Le terme de "normalité" signifie que le poids n'est pas un souci pour la santé. Dans cette fourchette d'IMC compris entre 21 et 25, le poids ne sera pas responsable d'une éventuelle hypertension, diabète etc... Il faudra chercher une autre cause (notamment génétique...)
Il en est de même, pour les personnes classées mince (IMC entre 19 et 21) pour lesquelles le poids n'est pas un souci pour leur santé.

La fourchette idéale se situe donc entre 19 et 25.

 

 

Intérêts du calcul de l'IMC :

 

Surcharge pondérale et obésité

La surcharge pondérale et l'obésité peuvent avoir un impact important sur la santé et peuvent, associés à d'autres facteurs de risque (hypertension, diabète...), augmenter le risque de maladies cardio-vasculaires. Les maladies cardio-vasculaires étant la cause numéro 1 de décès dans les pays occidentaux, il est important de mettre en évidence précocément ces facteurs de risque.

C'est pourquoi, toute surcharge pondérale et /ou obésité doivent être prise en charge car en réduisant l'IMC, on diminue de manière importante les risques de diabète, hypertension, hypercholesterolémie et par la même les risques de maladies cardio-vasculaires.

 

Maigreur

La maigreur augmente le risque d'apparition de certaines maladies comme l'ostéoporose, infections, anémie ainsi que des troubles de la fertilité.

Cette situation de maigreur peut être aussi un signe de maladie si elle est le résultat d'efforts, notamment de restrictions alimentaires ou d'exercices. Il est ainsi recommandé de consulter son médecin traitant pour déterminer si le patient est véritablement en état d’insuffisance pondérale et doit reprendre du poids.

 

 

 crème corps tonifiante

Publicité monPROTOCOLE.com / PERFECT BODY 30 approuvée par MEDECINE-ANTI-AGE.com

 

 

Dernière mise à jour de cette page :

 08/12/2019


MEDECINE-ANTI-AGE.com
14 quai Kléber - 67 000 STRASBOURG
Alsace/France


Copyright © MEDECINE-ANTI-AGE.com ® Tous droits réservés. | Conception 2exVia avec MasterEdit®