MEDECINE-ANTI-AGE.com : crème solaire anti âge, protection solaires, anti rides, anti taches, UV, expositions solaires, vieillissement de la peau, soin visage

Publicité

Publicité Crédit Mutuel

 Crèmes solaires

Comment les choisir ?

 

La plupart des dommages créés par les rayons UV sont dus à l'exposition occasionnelle au soleil (activité quotidienne comme boire un café sur une terrasse, marcher...).

Une petite quantité du rayonnement UV suffit à entraîner un vieillissement accéléré, prématuré de la peau et des altérations plus graves comme le cancer de la peau (mélanome).

 

 

Effets des rayons UV sur la peau 

 

Il y a 2 types de rayons ultraviolets : les UVA (impliqués dans l'apparition des rides et des cancers) et les UV B responsables du bronzage, des brûlures, taches brunes et également de cancers.

 

UV B

Les ultraviolets B pénètrent partiellement la peau et atteignent les couches superficielle (épiderme) et moyenne (derme). Les UV B stimulent la production de mélanine responsable du bronzage et stimulent également les cellules pour rendre l'épiderme plus épais. Les UVB sont donc responsables du bronzage et de l'épaississement des couches superficielles de la peau et ceci constitue le mécanisme naturel de défense de la peau contre les UV.

Des doses d'UVB importantes (lors d'expositions intenses et prolongées) sont responsables du "coup de soleil" entrainant la fabrication de radicaux libres responsables de cancers. Il y a un effet cumulatif et, avec les années, la peau n'arrive plus à réparer ces dommages. L'épiderme s'épaissit, se désseche et les cellules pigmentaires s'agglomèrent pour former des taches. Ainsi s'expliquent les problèmes de déshydratation et de taches qui apparaissent avec le temps.

 

UV A

Les ultraviolets A pénètrent dans les couches profondes de la peau et agissent au niveau de l'ADN des cellules, ainsi qu'en détruisant les fibres élastiques et en diminuant le collagène (tissu de soutien de la peau), ce qui entraîne une perte d'élasticité de la peau, d'où un relâchement et la formation des rides et chez certaines personnes de cancers en augmentant le stress oxydatif dans les cellules.

 

Malheureusement les UVA n'ont pas la sonnette d'alarme que constituent les coups de soleil pour les UVB.  Aucune brûlure n'apparaitra pour prévenir des dommages. Sachant que les UVA constituent 98% des rayons émis par les lampes à bronzer, vous imaginez les dégâts qu'elles peuvent causer...

 

L'intensité des UVB dépend de la position du soleil, de la latitude, de l'endroit où l'on est (bord de mer ou montagne), de la présence ou l'absence de nuages. Le rayonnement UVA, quant à lui, est pratiquement le même partout dans le monde et reste constant tout au long de la journée. Il agit également sous l'eau (à une profondeur de 1 mètre sous l'eau, 50% des rayons UVB et presque 80% des UVA nous atteignent encore). Sachez également que les rayons UVA passent à travers les vitres et les nuages. Ils représentent de ce fait un danger très pernicieux.

 

 

Comment se protéger ? 

 

Les conseils de base

Pour toutes vos activités de plein air, que vous soyez dans votre jardin, à la terrasse d’un café, à la plage, à la montagne ou à la campagne, lorsque vous faites du sport ou tout simplement lorsque vous vous promenez… protégez-vous, pour que le soleil reste un plaisir.

 

Nos conseils :

    • l 'exposition solaire doit être progressive

    • Appliquer la crème solaire sur toutes les parties découvertes, même sur les lobes des oreilles.

    • Éviter les heures les plus ensoleillées (11h-15h) et rechercher l’ombre

    • Si les filtres solaires contenus dans votre crème sont chimiques, patienter 20 minutes entre le moment où l’on applique la crème et celui où l’on s’expose, le temps que les filtres s’activent.

    • Protéger encore davantage les enfants car leurs peaux et yeux sont plus fragiles. Les peaux claires sont également plus fragiles.

    • Porter un tee-shirt, un chapeau à larges bords et des lunettes de soleil

    • Faire une cure d'antioxydants avant et pendant la durée d'exposition solaire

    • Utiliser le protection solaire adaptée à votre type de peau (allergie au soleil, peau hypersensible, acné...), à votre activité (sportifs, peau mouillée...), à la présence de lésions éventuelles (mélasma, kératose actinique, taches brunes...). Voir la gamme de solaires ISDIN  

 

Publicité monPROTOCOLE.com / ACTYMINE approuvée par MEDECINE-ANTI-AGE.com

 

 

Les crèmes solaires

Les protecteurs solaires sont des cosmétiques qui peuvent aider à mieux prévenir le risque solaire. En revanche, ils n'absorbent que partiellement les rayons du soleil et n'excluent pas les autres moyens de protection cités plus haut lors de toute exposition solaire.

 

Un bon usage des crèmes solaires repose sur les principes suivants :

    • Veiller au bon indice de protection : les crèmes ont des filtres UVB indiqués par le fameux indice SPF (qui va de 15 à 50, voire 50+ pour certaines indications) ainsi que des filtres UVA avec un indice qui doit être d'au moins 1/3 de l'indice UVB (exemple : indice SPF de 50, l'indice UVA doit être de au moins 16).

    • Choisir l'indice en fonction de son phototype : peau claire ou mate (Connaitre son photype). Les personnes sujettes à l'allergies solaire ou présentant des lésions de type kératose actinique (tache brune en relief) doivent utiliser un indice SPF100.

    • La protection solaire, anti UVA et anti UVB, doit être renouvelée toutes les 2 heures. Attention : la protection apportée par le produit diminue en fonction des activités physiques, des bains, de la transpiration, des frottements et de l’intensité solaire.

    • Appliquer une bonne quantité de produit (2mg/cm²). En réduisant cette dose, l’indice de protection est réduit de manière importante

    • Attention aux reflets des rayons sur l'eau, le sable, la neige

    • Y penser même en ville car l'exposition occasionnelle au soleil est la plus fréquente (terrasse en été, promenades...)

 

Le but n'étant pas de ne jamais s'exposer mais de faire attention en fonction de la sensibilité de sa peau.

 

Protection solaire innovante sous forme de poudre minérale

Publicité monPROTOCOLE.com / SUNBRUSH approuvée par MEDECINE-ANTI-AGE.com

 

Les indices de protection

PROTECTION UVB :

Le SPF (Sun Protection Factor), ou FPS en français (Facteur de Protection Solaire) est l'indice qui représente le degré de protection des UVB d'un produit solaire. 

 

Il existe 4 niveaux de SPF : Plus le SPF d'une crème solaire est élevé, plus l'action de photoprotection est importante. 

SPF entre 6 et 10 = faible protection : déconseillé dans le cadre d’une exposition prolongée au soleil. On retrouve ce niveau d'indice dans les fonds de teint et crèmes de jour. Il permet une protection solaire dans les situations de faible ensoleillement. 

SPF de 15, 20 et 25 = protection moyenne : convient pour les peaux mates naturellement, déjà bronzées, ou claires mais bronzant facilement. On retrouve ce niveau d'indice dans les fonds de teint et crèmes de jour que l'on peut mettre toute l'année.

SPF entre 30 à 50 = haute protection : idéal pour les peaux claires prenant rapidement des coups de soleil, mais bronzant légèrement. 

SPF 50+ = très haute protection : pour toutes les peaux ultra-sensibles qui prennent rapidement des coups de soleil, ne bronzent pas et qui ont besoin d’une protection très efficace. 

Depuis 2006, les indices supérieurs à 50 (60, 80 et même 100%) ont été regroupés par la Commission Européenne en un seul indice : 50+. 

Cependant, certaines crèmes solaires considérées comme "dispositif médical" peuvent afficher SPF 100. Elles seront recommandées notamment chez les personnes présentant une kératose actinique ou un cancer cutané non mélanome pour éviter toute récidive, ou des lésions cutanés en relief avec démangeaisons. (Exemple : ERYFOTONA AK du Laboratoire ISDIN).

 

Chaque indice solaire SPF correspond à un pourcentage d’UVB bloqués. Exemple : un SPF 20 bloque environ 92% des UVB alors qu’un SPF 30 en bloque environ 95%. L’écart entre le pourcentage d’UV bloqués par les indices 20 ou 30 ne semble pas important, mais la protection est réellement différente et est beaucoup plus efficace avec l’indice 30.

Aucun produit solaire ne garantit une protection totale contre les rayons ultraviolets. Il est donc faux de croire que ces produits protègent totalement du soleil et permettent de s'exposer plus longtemps. La prudence reste de mise quant à l'heure et à la durée d'exposition.

 

PROTECTION UVA :

C'est la protection correspondant à la zone de rayonnement des UVA.

La Commision Européenne détermine le niveau de protection anti-UVA recommandé dans les produits solaires : un bon produit de protection solaire doit assurer une protection UVA minimale du tiers de la protection UVB. Cela signifie que pour un SPF de 30 (= protection UVB de 30), c'est un minimum de 10 qui est attendu pour la protection UVA.

Les résultats des recherches scientifiques indiquent que certaines lésions biologiques de la peau peuvent être évitées, voire réduites, si l'indice de protection UVA atteint cette valeur de 1/3.

 

Il est donc important pour le choix d'une crème solaire de veiller aux 2 critères suivants :

  • existence de protection UVB et UVA
  • protection UVA d'au moins 1/3 de UVB

 

 

Des crèmes solaires aux effets anti-âge intégrés

 

Il existe des crèmes solaires qui, en plus de protéger des rayons UV A et UV B, ont des effets anti-âge puissants : anti-oxydant, anti-glycation. Ils vont neutraliser les radicaux libres produits par le soleil et qui sont responsables du vieillissement (avec apparition de rides, relâchement, taches brunes) et réparent l'ADN des cellules de la peau. En savoir + sur les "solaires intelligents" 

 

 
protection solaire UVA et UVB

Publicité monPROTOCOLE.com / Gamme solaire ISDIN approuvée par MEDECINE-ANTI-AGE.com

 

 

Pour vous aider dans le choix des crèmes anti-âge, il existe des programmes répondant aux attentes de chacun et chacune. Plus d'info sur www.monPROTOCOLE.com

 

Trouver un médecin anti-âge

Cet article vous a plu ?
Inscrivez-vous à notre newsletter

 

LIRE LA SUITE :

 

AUTRES ARTICLES :

 

Dernière mise à jour de cette page :

 13/10/2017


MEDECINE-ANTI-AGE.com
14 quai Kléber - 67 000 STRASBOURG
Alsace/France


Copyright © MEDECINE-ANTI-AGE.com ® Tous droits réservés. | Conception 2exVia avec MasterEdit®