MEDECINE-ANTI-AGE.com : lire les étiquettes, bouteilles d'eau, choisir son eau, comprendre, conseils, composition eau, critères

Publicité

Publicité Crédit Mutuel

Bouteilles d'eau

Comment lire les étiquettes ?

 

 

On nous le dit et on nous le répète : buvez de l'eau !  

C'est bien beau mais devant le rayon "EAUX", l'offre est énorme ! Nos médecins vous aident à choisir. Suivez le guide !

 

 

Informations importantes à lire sur une étiquette

 

  • L'origine de la source

  • Eau plate ou gazeuse

  • la date de conservation

  • Le tableau "Analyse"

  • Les recommandations éventuelles de consommation en particulier pour les nourrissons ou pour les personnes suivant un régime particulier

 

 

Décryptage du tableau "Analyse"

 

Familiarisez-vous avec les informations contenues dans le tableau de composition des eaux. Par exemple :

 

 

 

 

Les 3 critères qui guideront votre choix :

 

  • TAUX DE RÉSIDUS SECS OU EXTRAITS SECS À 180°C

 

Ce taux indique la teneur globale en sels minéraux en mg/L de résidus sec après chauffage à 180°C. Plus le taux est élevé et plus l'eau est minéralisée (riche en magnésium, calcium, sodium, sulfates...).

  

Pour tous les jours, dans le cadre d'une consommation courante, ce taux doit être inférieur à 500 mg/l.

 

Qui boira une eau plus fortement minéralisée (>500mg/l) ? : les personnes ayant des carences (manque de magnésium, calcium...), des troubles digestifs, les femmes enceintes, allaitantes ou les grands sportifs. Cette consommation sera ponctuelle (cure de quelques mois ou quelques jours dans la semaine). Puis il faudra consommer une eau faiblement minéralisée (< 500mg/l) qui ne présente aucune contre-indication.

 

  • PH DE L'EAU

Le pH indique si l'eau est acide ou alcaline (basique).
Choisir une eau plutôt alcaline avec un pH entre 6,5 et 8. L'idéal étant 7.

En effet, la tendance est plutôt d'essayer de lutter contre l'acidité presque chronique due à notre mode alimentaire (trop de viande, de soda, de produits transformés, raffinés).
Voir notre article

 

  • NITRATES

Ce taux ne doit pas excéder 50 mg/l (Norme conforme à la règlementation européenne).
Plus d'info sur les nitrates 

 

 

Eau plate ou gazeuse ?

 

L'eau gazeuse ou pétillante ou gazéifiée est une eau minérale à laquelle un ou plusieurs gaz ont été ajoutés. Selon la nature de l'eau, une adjonction plus ou moins importante de gaz est nécessaire. Le gaz le plus couramment utilisé est le dioxyde de carbone (CO2).
Quand l'eau pétillante porte la mention « eau pétillante naturelle » cela signifie qu'il n'y a pas eu adjonction de gaz, en effet à la source eau et gaz cohabitent dans la même nappe souterraine. Mais ils sont captés individuellement et rassemblés lors de l’embouteillage.

Une eau est plate, quand elle ne contient pas de dioxyde de carbone.
Elle est dite gazeuse si elle contient plus de 250 mg/l de dioxyde de carbone (co2 libre).
Elle est dite gazeuse forte si cette teneur dépasse 1000 mg/l.
 

À savoir :

  • L'eau gazeuse est plus riche en sodium Na (attention en cas d'hypertension)

  • L'eau gazeuse est plus acide (pH <6)

 

Après, c'est une question de goût !

 

 

Et maintenant, faites votre choix

 

Au quotidien, sans restriction :

Les eaux plates faiblement minéralisées (< 500mg/l de résidus secs) peuvent être consommées quotidiennement par tous et sont recommandées pour les nourrissons. 

Elles permettent de lutter contre l'acidité de l'organisme (responsable de douleur diffuse, inflammation, tendinite...), stimulent l'activité des reins sans les fatiguer, permettent d'éliminer les toxines de l'organisme. 

 

En cure, ponctuellement :

Les eaux moyennement minéralisées (entre 500 et 1500 mg/l de résidus secs) ou très minéralisées (>1500mg/l)seront utilisées dans certaines situations particulières (grossesse, allaitement, carence). Les grands sportifs pourront également utiliser ces eaux car elles apporteront les minéraux (calcium, magnésium, sodium…) indispensables en cas d'activité physique intense.


Ces eaux amènent divers éléments en concentration assez importante :

  • Éléments de base : les bicarbonates, les sulfates et les chlorures

  • Auxquels sont associés: du calcium, du magnésium, du sodium et du potassium

  • Éléments secondaires : Iode, Fluor, Lithium, Sélenium, Fer

 

Ainsi, une eau riche en sodium (Na > 200mg/l), appelée eau sodique, pourra être utilisée pour les troubles digestifs des voies biliaires. Mais elle sera déconseillée aux personnes souffrant d'hypertension ou suivant un régime sans sel.

Une eau riche en sulfates (SO4 > 200mg/l), appelée eau sulfatée, aura une action diurétique. Mais attention le sulfate diminue l'absorption du calcium.

Une eau riche en magnésium (Mg > 50mg/l) aura une action positive sur le transit intestinal, sur le stress, la nervosité ou encore la croissance en aidant le calcium à se fixer sur les os.

Une eau riche en bicarbonates (HCO3 > 600mg/l), appelée eau bicarbonatée,peut être recommandée pour certains (diabétiques, obèses) et déconseillée pour d’autres (cardiaques, hypertendus).

Une eau calcique aura une teneur en calcium (Ca > 150mg/l). Une teneur élevée en calcium (Ca) et Magnesium (Mg) sera responsable de la dureté de l'eau. L'eau trop riche en calcium pourra être déconseillée en cas de calculs rénaux.


Ces eaux moyennement ou fortement minéralisées seront consommées en cures (plusieurs prises par semaine ou 1 prise quotidienne pendant 3 mois). Puis, au quotidien, buvez une eau faiblement minéralisée.

 

complément alimentaire déglycant

Publicité ANTI-AGE-BIO.com / AGE BREAKER approuvée par MEDECINE-ANTI-AGE.com

 

Trouver un médecin anti-âge

Cet article vous a plu ?
Inscrivez-vous à notre newsletter
 

 

LIRE LA SUITE :

 

AUTRES ARTICLES :

 

 

 

Dernière mise à jour de cette page :

 14/08/2019


MEDECINE-ANTI-AGE.com
14 quai Kléber - 67 000 STRASBOURG
Alsace/France


Copyright © MEDECINE-ANTI-AGE.com ® Tous droits réservés. | Conception 2exVia avec MasterEdit®